Les plantes vivaces pour terrain sec

Inutile de baisser les bras ou de vous lamenter : posséder un terrain sec et par là même pauvre n’a rien d’une fatalité. Pour végétaliser ce type de sol, il suffit de se tourner vers les vivaces qui, dans leur milieu naturel, résistent tant à l’aridité du sol qu’à un emplacement très ensoleillé. Des vivaces qui s’avèrent peu demandeuses d’entretien et d’arrosage et qui sont du plus bel effet. Au final, ces vivaces de terrain sec ont tous les atouts pour séduire nombre de jardiniers.

Les caractéristiques du terrain sec

Un terrain sec est d’une façon générale un sol qui n’a pas les capacités à retenir l’eau, essentiellement parce qu’il est très sableux, calcaire ou caillouteux. De ce fait, ces sols sont pauvres en matières organiques et nutritives, nécessaires au bon développement des plantes. Pour autant, ces sols secs présentent l’avantage d’être poreux, bien drainés et plus légers aux saisons où les précipitations sont plus nombreuses.

Ces types de sol sec sont également souvent exposés au soleil. On rencontre ces types de sol très sec sous le climat méditerranéen, mais, avec le réchauffement climatique, la sécheresse gagne du terrain. De même, les talus, les rocailles, les murets…sont souvent constitués de ces sols difficiles. Pour finalement tirer parti de ces terrains, il suffit de les planter de vivaces qui sauront d’adapter à ces conditions de sécheresse et d’ensoleillement. Et qui se plairont parfaitement en terrain sec parce que, par nature, elles apprécient les sols pauvres et les conditions climatiques difficiles.

Les vivaces de terrain sec, des vivaces costaudes

Ces vivaces qui apprécient les sols secs et les situations ensoleillées sont en tous points idéales. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles sont peu demandeuses de soins et d’arrosage. Et en ces périodes de changement climatique et de restriction d’eau, elles ont tout pour plaire. De par leur système racinaire très développé, elles s’épanouissent très bien même en période de sécheresse. En effet, elles n’ont besoin d’arrosages que les semaines qui suivent leur plantation. Ensuite, leurs racines va puiser très profondément ce dont la plante a besoin.

Avec quelques soins adaptés, ces plantes peuvent s’adapter à tous les aménagements paysagers, tapis opulents pour recouvrir un talus, massifs colorés ou bordures pour délimiter des espaces. Mais aussi à tous les styles de jardins, zen, méditerranéen ou très moderne.

Une sélection des meilleures vivaces de terrain sec

En massifs ou en rocailles, les vivaces colorent nos jardins et nos vies. Voici une sélection non exhaustive de quelques vivaces qui peuvent se planter en terrain sec :

    • L’achillée : cette vivace est très résistante à la sécheresse et propose une longue floraison chatoyante de juin à septembre. Il existe des variétés basses pour les rocailles, et d’autres plus hautes pour les bordures.
    • La sauge microphylla : cette vivace s’adapte à toutes les situations, en bordure ou en massifs, voire en pots. Avec ses fleurs légères, allant du blanc au rouge très vif, la sauge microphylla illumine nos jardins de mai aux gelées. Très résistante à la sécheresse, elle se complaît sous les chauds rayons du soleil. Et elle déteste par dessus tout les sols trempés. Elle n’est rustique que jusqu’à -10 °.
    • La valériane rouge (centrathus ruber) est souvent capable de résister à des conditions de culture sèches. Sa floraison rose, blanche ou presque mauve intervient de mai à septembre et attire de nombreux insectes pollinisateurs. Elle supporte sans problème les sols pauvres et secs.
    • Le céraiste tomenteux ou oreille de souris : cette vivace idéale pour les rocailles et talus dispose d’un feuillage argenté et se couvre de fleurs blanches dès le mois de mai. Rustique, elle est également mellifère.
    • Le pavot d’Orient : magnifique avec ses grosses fleurs au cœur sombre, le pavot d’Orient aime les sols drainés et profonds mais également les situations ensoleillées. Il présente aussi l’avantage d’être très rustique.
    • L’euphorbe : certaines variétés de l’euphorbe à la floraison particulière qui oscille entre vert et jaune peuvent pousser en terrain sec. L’euphorbe characias est à privilégier.
    • Le sedum : difficile de parler des vivaces de terrain sec sans évoquer le sedum, la plante par excellence des jardins méditerranéens. Le sedum spectabile est le plus intéressant par sa floraison en fin d’été et se facilité de culture.

L’implantation de ces vivaces de terrain sec sera facilité par un petit apport de terreau horticole qui sera ajouté à la terre. Des arrosages réguliers seront aussi nécessaires la première année afin de faciliter l’enracinement. Ensuite, les vivaces se débrouilleront seules pour orner votre jardin en terrain sec d’année en année.

Leave a Reply